Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2018 » Balade rhodanienne les 30 et 31 mars 2018

Balade rhodanienne
les 30 et 31 mars 2018

La toute fin du mois de mars fut l'occasion de deux nouvelles journées orageuses dans le sud de la France. Vendredi 30 mars, un balayage orageux est prévu pour la mi-journée, c'est donc compromis avec le boulot. À la sortie vers 16h, je constate que l'est du Gard est encore concerné par la ligne pluvio-orageuse qui progresse très lentement et se régénère sans cesse sur sa pointe sud. Je vais dans un premier temps me placer sur le littoral héraultais car j'ai peur que ce soit une course perdue d'avance et de plus, l'instabilité est présente sur le littoral héraultais, il pourrait se produire des choses dans la soirée. Finalement, voyant les rideaux de grêle à l'horizon et apercevant même un impact, je me décide à bouger vers Nîmes. Avec le recul, j'aurais du y aller directement, j'aurais peut-être eu de la foudre proche. En effet, arrivé à destination, je vais rester sur ma position jusqu'à la fin car je ne souhaite pas me retrouver sous la pluie, les quelques spots que je connais plus à l'est sont déjà dessous. La foudre restera donc relativement éloignée mais j'aurais droit à de belles ambiances nuageuses, avec notamment un rouleau nuageux se formant à l'avant d'une nouvelle pulsion orageuse. Le coucher de soleil enflammera également la partie.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

La nuit commence à tomber et les orages reprennent de plus belle sur le Vaucluse avec de nombreux impacts. Hélas c'est un peu loin et il y a des nuages en basse couche qui réduisent la taille des éclairs. La deuxième photo sur les trois suivantes est une fusion de 3 photos à la suite représentant 24 secondes de pose seulement, pour illustrer l'activité électrique soutenue... ça lâchait par grappes !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Le lendemain, samedi 31 mars, des orages sont à nouveau possibles en vallée du Rhône. L'appel de l'orage est trop fort... direction le Vaucluse. En début d'après-midi, un cumulonimbus se présente au-dessus du Mont Ventoux (effet d'optique, il est naturellement plus à l'est). Je l'immortalise avant d'arriver à ma destination. Une fois arrivé, une belle atmosphère instable se présente face à moi avec des rideaux compacts, des rideaux de grêle naissants, de la convection et de belles bases, en direction de la Drôme et du Ventoux. Hélas, l'activité électrique sera discrète. Quelques lointains éclairs aperçus mais non captés. Par contre, j'aurais droit à deux impacts en air sec sur de jeunes cellules prenant à l'avant du géant de Provence : à chaque fois j'étais bien cadré, à chaque fois les déclenchements les ont loupé. Les impacts étaient vifs et mes appareils déclenchaient trop tard.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Voici en conclusion deux timelapse de ces deux journées afin de mettre en mouvement ce que la photographie a capturé :

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 6 décembre 2018

Contact | Copyright © 2004-2019 - chrispics.fr - Par Christian Carmona | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB