Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2014 » Du Cantal à L'Hérault - Orages du 19 et 20 juillet 2014

Du Cantal à L'Hérault
Orages du 19 et 20 juillet 2014

L'Été 2014 continue de nous offrir de belles opportunités orageuses, c'est donc 600km de plus pour ce week-end du 19 au 20 juillet pour rechercher la foudre. Le bilan est une fois de plus frustrant, pas de foudre proche bien vive et ramifiée capturée, surtout en nocturne. Malgré tout, des sensations et quelques captures qui valent le détour.

Samedi 19, direction le Cantal avec NIKO34, retour au spot où nous étions déjà allé en juin. En bordure du Niv.3 de Keraunos, avec l'Aveyron en vigilance orange aussi, on ne devrait pas échapper à un beau spectacle électrique. À l'arrivée, la convection a déjà débuté dans les départements voisins, quelques pileus sont observés, il est 18h49. Après des heures à attendre, lorsque la nuit tombe, nous observons les orages lointains du Sud-Ouest flasher fortement. Tout cela se rapproche ensuite puis se déstructure en arrivant, il n'y aura plus que deux cellules distinctes qui passeront proches de nous mais pas assez et en nous évitant soigneusement. Du coup, uniquement des impacts lointains capturés et dans une direction où l'horizon ne porte pas à son maximum (relief). Inutiles à présenter, j'en sélectionne seulement deux : la première photo est une fusion de 3 photos et la seconde est une capture unique, bien cropée (comme la précédente d'ailleurs) :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Ces photos sont prises dans des conditions exécrables : pluie et vent. Ensuite une cellule s'active au Sud-Est non loin de nous, nous ne sommes pas bien placés pour la photographier et on rate des impacts très proches... Après repositionnement, tout s'éloigne. Dans le même temps des orages se sont développés vers l'Ariège et remontent en direction de Millau/Rodez. C'est du lourd, il est 3h passé, on décide de repartir vers Rodez pour tenter d'intercepter ceux-ci. On se cale finalement non loin de Decazeville (Aveyron) puisqu'il est trop tard pour rattraper le monstre qui prend la direction de la Lozère et de toute façon des orages nous arrivent dessus, ça flash fort. Postés, appareils en place, des flashs et des flashs... un rideau énorme devant nous. Et non..... pas un seul impact ne tombe ! Par contre loin à l'horizon, on voit des impacts... allez comprendre la logique -_- Retour à la maison, un dur retour avec la fatigue et la déception.

Couché à 8h... levé à 12h ! La fatigue ne me bouge pas rapidement, je vois pourtant qu'une ligne orageuse sévit déjà entre Nord-Est Hérault et Gard. Puis, ça se forme dans l'Ouest de l'Hérault en + de cette ligne et j'entends même gronder depuis Montpellier.... Je vais voir vers l'Ouest et une belle ligne convective se dévoile. OK, fatigue ou pas je ne vais pas rater ça ! Malheureusement, c'est déjà un peu tard... je fais au plus vite et prend la direction de Claret (34) afin de voir cette ligne qui stationne + ou -, sachant que par l'Ouest du lourd arrive aussi, tout cela devrait me balayer. En approchant du point de vue, je vois de gros flashs violets derrière la montagne : c'est vraiment le stress sur la route ! J'arrive enfin et me gare, et avant même de sortir de la voiture j'ai la confirmation que je rate du lourd : des impacts proches à l'avant du rideau tombent en se rallumant plusieurs fois avec une couleur violette sublime et de gros coups de canons raisonnent. Ambiance dantesque. J’immortalise rapidement ce qui semble bien être un petit arcus mais pour la foudre c'est trop tard, seul un impact lointain se laissera prendre en photo :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Et c'est parti, les grosses gouttes commencent à fracasser le sol. Difficile de rester plus longtemps dehors, c'est tendu. Va donc s'en suivre de longues minutes avec un déluge de pluie, de fortes rafales et surtout des coups de canon toujours aussi impressionnants. Un impact va même tomber très proche comme en témoigne cette vidéo visible sur la page Facebook du site. Pas plus de 300m c'est certain ! Ambiance vraiment énorme, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas eu droit à un passage aussi violent. Une fois le calme retrouvé (ou plutôt le retour d'une pluie modérée, tout est relatif), je tente de capturer des impacts qui tombent à l'arrière de la ligne mais ça ne me réussit pas. La ligne s'éloignant encore, quelques averses se forment à l'arrière qui deviennent orageuses. Belles ambiances nuageuses et un peu de foudre capturée, mais ça reste plus classique. La encore, je rate un double coup de foudre proche... De retour à la maison, la ligne déjà bien éloignée laisse une belle barrière convective visible :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 12 août 2014

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB