Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2012 » Chasses dans L'Hérault du 4 au 6 juillet 2012

Chasses dans L'Hérault
du 4 au 6 juillet 2012

Plaisir! Enfin des chasses à l'orage qui se déroulent bien, sans flop! Enfin presque. Un récit en trois actes pour autant de chasses sur 48 heures.

Acte I : Nuit du 4 au 5 juillet : d'après les prévisions, la situation pouvait être intéressante dans L'Hérault durant cette journée et nuit. En fin de journée, j'observais ce qui se passait en "live" et sur les radars. Vers 20h, un espoir est permis pour la nuit avec une ligne orageuse qui se constitue et évolue dans le Tarn à ce moment-là. Vers 21h, c'est de plus en plus intéressant, la ligne progresse et s'étend sur sa pointe Sud, elle commence à aborder L'Hérault. Après une rapide discussion avec NIKO34, pas d'hésitation, il est temps de se placer pour voir arriver ces orages! Nous nous rendons près de Montarnaud (34) pour avoir la vue la plus globale possible en récupérant Mammatus34 au passage. L'équipe en route, l'excitation monte, on a hate d'être arrivés! Une fois sur place, vers 22h, la nuit est presque installée et les premières lueurs se montrent à l'horizon. Il faudra attendre près d'une heure pour avoir des photographies correctes, les impacts étant plus proches. Va s'en suivre un festival, une chasse de rêve : des orages en continue jusque vers 3h du matin. Une grosse partie des photos se fera au sec, dans une ambiance douce, humide, les orages nous frôlant suffisament loin pour ne pas être gêné par la pluie. En plus de l'absence de pluie, le ciel était bien dégagé, nous permettant de voir loin. Les impacts proches laissent apparaître un superbe plafond nuageux bien tourmenté. Au-dessus de nos têtes, le ciel était également sympa avec un plafond typiquement orageux, tandis que la lune brillait derrière nous et faisait du cache-cache avec les nuages. Ces excellentes conditions resteront jusque vers 1h du matin, ensuite l'humidité et les entrées maritimes viendront nous déranger. Un orage s'invitera aussi, nous obligeant à rentrer dans la voiture et à profiter avec les yeux, quelques impacts bien proches tomberont devant nous dans la vallée. Un peu avant 3h, après une dernière tentative de photos une fois l'orage passé, nous prenons le chemin du retour, des souvenirs pleins les yeux! Il y a bien longtemps (si ce n'est la première fois...) que l'on avait pas eu d'aussi bonnes conditions pour chasser l'orage en nocturne! Les orages ont été nombreux mais il n'y a pas eu de pile électrique parmi eux, l'activité était modérée à forte, sans effet stroboscopique. Parfait donc... oui mais non. Une grosse erreur de ma part refroidit le sentiment de "victoire" : au retour, je constate que les plus beaux impacts capturés ressortent flous sur mes photos. L'hypothèse la plus probable : lors d'un zoom, j'ai accidentellement bougé la bague de mise au point. Je vérifie pourtant assez souvent si la MAP est bonne, mais dans l'empressement de la situation, à ce moment là, je n'ai pas du le faire. Dégouté... une leçon à retenir pour la prochaine fois. J'en ai quand même traité quelques unes qui étaient un peu rattrapables en post-traitement, mais vous les devinerez forcément, les canaux des éclairs restent "grossiers". La photo qui me dégoute le plus est le triple impact tombé sur le Massif de la Séranne avec les points d'impacts visibles : c'est exactement le genre de photos que je rêve de faire, qui sont rares, et il a fallu que je la rate! :( Heureusement, NIKO34 a eu plus de chance, je vous laisse admirer le travail!

Acte II : Le 5 juillet à l'aube : couché vers 4h, je suis réveillé vers 5h30 par le grondement de l'orage. Je regarde le radar et ce que je vois est alléchant : un gros paquet orageux remonte de la mer! La fatigue est présente mais l'appel de l'orage est plus fort. Il ne me reste que peu de temps avant de devoir partir au boulot, j'installe donc le matériel dans le balcon et c'est parti. Au passage des orages, de beaux impacts tombent en ville avec un fracat bien puissant comme je les aime (et redoute aussi). Le temps redeviendra plus calme une fois sur le chemin du travail ainsi que toute la journée.

Acte III : Nuit du 5 au 6 juillet : cette journée était normalement plus propice à un gros épisode pluvio-orageux. Finalement, le montpelliérain restera à l'écart, les orages se cantonneront vers le Centre Hérault et les Cévennes. La visibilité sur ces orages restera médiocre à cause des entrées maritimes, les photos de fin de journée en témoignent. En fin de journée/début de soirée, je pars avec NIKO34 sur le littoral afin de voir ce que pourrait donner les orages présents sur le relief, une fois la nuit tombée. Lucas34/07 se joint à nous et nous observons celà depuis Palavas-les-Flots. Des flashs et quelques impacts se manifestent mais c'est loin et non photographiable. Peu après, nous nous postons sur la plage afin d'observer une cellule lointaine située dans l'Aude : la visibilité étant devenue excellente, nous pouvions voir les flash et impacts d'une couleur bien jaune, trahissant la distance. Le temps passant, des cellules se forment petit à petit tout autour de nous, nous obligeant à nous réfugier dans la voiture. On se déplace à Pérols (34) pour voir une cellule qui évolue sur l'Est héraultais : elle sera peu productive de foudre mais les quelques impacts capturés sont superbes! La chasse est "rentabilisée" à ce moment là! L'activité déclinant, nous prenons le chemin du retour et déposons Lucas. On pensait que c'était terminé... mais des coups d'oeil rapides sur les radars nous donnent un nouvel espoir : des cellules se forment en mer avec comme direction la Camargue. Étant en approche de Carnon (34) à ce moment-là, nous n'hésitons pas et nous rendons à l'entrée du port de plaisance. Comme prévu, des flashs illuminent le ciel sur la mer. Cependant, on ne voit pas d'impacts et une petite pluie nous oblige à sortir le parapluie. Après quelques minutes d'attente, des impacts se dévoilent au loin, ce n'est pas terrible... mais en remontant petit à petit vers les terres, les impacts se dévoileront enfin et on terminera la nuit avec deux cellules distinctes qui lacheront quelques splendides impacts et pas mal d'intra-nuageux. Cette fois-ci, c'était bien la fin!

Bilan : je veux des situations comme celle-ci tout le temps! Enchaîner deux jours de chasses au mois de juillet, ce n'est pas courant, surtout avec des conditions de prises de vues aussi correctes. Ambiances magnifiques, plaisir de chasser entre passionnés, réussite : le mélange parfait! Côté forme, on met le corps à rude épreuve avec seulement 5h30 de sommeil sur deux nuits mais les orages sont si éphémères que je suis prêt à subir la fatigue : il y a des choses qu'il ne faut pas rater, l'appel de la passion est plus fort. Enfin, les photos ratés me laissent tout de même un goût de flop sur ces chasses donc je ne pourrais pas dire que c'était ma meilleure chasse à l'orage.


Nuit du 4 au 5 juillet 2012 - Montarnaud
Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.
5 juillet 2012 à l'aube - Montpellier
Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.
Soirée et Nuit du 5 au 6 juillet 2012 - Montpellier et Littoral
Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 15 juillet 2012

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB