Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2016 » Dernières merveilles orageuses de 2016 dans l'Hérault

Dernières merveilles orageuses de 2016 dans l'Hérault

Papa noël n'est plus très loin et le Général Hiver est aux abonnés absents, Super Patate se régale comme depuis quelques années... alors pourquoi ne pas faire un petit tour du côté des festivités orageuses ? En Méditerranée la saison orageuse peut se terminer tard en fonction des automnes. Cette année, cela s'est poursuivit jusque vers la fin novembre. Plusieurs jours d'opportunités convectives grâce à une dépression qui est venue s'isoler sur la péninsule ibérique en dernière décade de novembre.

Nuit du 23 au 24 novembre : dégradation orageuse marquée pour la saison attendue sur une grande partie du pourtour méditerranéen. Un ciel plutôt cool par rapport aux jours qui ont précédés mais une dégradation très étendue, pluvieuse et pas forcément des plus foudroyantes. Dans ces conditions, la récolte est maigre. L'ambiance fut néanmoins sympa, surtout durant 4/5min au coeur d'une ligne avec un effet machine à laver assuré (rafales à + de 100km/h, pluie à l'horizontale, petite grêle).

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Nuit du 25 au 26 novembre : potentiel orageux sympathique pour la soirée/nuit dans l'Hérault, la journée fut déjà agréable avec enfin le retour d'un ciel moins bâché et + convectif. Selon les modèles météo, l'Est héraultais/Ouest gardois pourrait être concerné vers minuit. Quand l'offensive orageuse se déclenche près du littoral ouest héraultais, le doute s'installe. Y aller? Ne pas y aller? Difficile de rester en place quand la convection s'illumine dans un ciel limpide depuis Montpellier. Je vais alors couper la poire en deux en me rapprochant de ces cellules tout en restant à proximité de la moitié Est du département. Le choix sera moyennement gagnant dans la mesure où il ne se passera rien sur l'Est du département, et l'activité orageuse va durer plusieurs heures sur l'Ouest/Centre-Nord du département. J'aurais donc eu le temps de me rapprocher d'avantage et avoir de la foudre plus proche. C'est le jeu... et je ne reviens pas sans rien, l'observation était belle (à contrario de l'Été, c'était tout de même moins agréable dehors avec à peine 8/9°c) :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Nuit du 26 au 27 novembre : même cause, même effets, la goutte-froide apporte du lourd au Roussillon cette fois-ci (et vu le manque d'eau, ce n'est pas un mal). En soirée, des orages se forment sur la bordure littorale, côté Espagne mais aussi du côté de Perpignan. Le ciel est toujours aussi limpide ici, une ligne pluvio-orageuse durable semble s'installer... la tentation est grande d'aller à sa rencontre (d'autant que c'est le week-end). Après quelques heures d'hésitation je finis par craquer. Je me positionne au sud de Narbonne dans l'Aude, en limite de la ligne qui se décale lentement vers l'Est. J'observe quelques flashs vers Perpignan mais j'arrive trop tard, l'activité orageuse restera cantonné à la région perpignanaise. Je vais néanmoins en prendre plein les yeux question ambiances nuageuses, et rien que pour ça, aucun regret d'être partis un peu trop tard. Tout d'abord, au sud de Narbonne, je ne vais pas rester longtemps car la pluie arrivera rapidement. Néanmoins, je ne le remarque qu'au moment de sortir de la voiture, mais je me trouve sous le sillage turbulent de la ligne, et quel sillage !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Je me replace ensuite du côté de Gruissan (toujours dans l'Aude) puis me décale au-fur-et-à-mesure vers l'Est, à l'aveugle, ne connaissant pas trop le coin. Je me dirige vers Agde et fini par hasard sur l'embouchure de l'Hérault, en bord de plage. Le ciel est étoilé au-dessus de ma tête, et ce que je n'avais pas bien remarqué lors d'un arrêt précédent en campagne se dévoile cette fois-ci parfaitement.... une magnifique structure linéaire sous les étoiles, quelle merveille ! Dans le prolongement de la ligne, on peut voir une lueur à l'horizon, un flash provenant des environs de Perpignan ou de la frontière espagnole, bref la où l'activité orageuse se cantonnera :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Je finis par me redécaler, la ligne approche d'Agde. Nouvel arrêt à Marseillan Plage. Je constate avec déception que ça ne veut toujours pas devenir orageux, il serait temps de rentrer... oui mais non, le jour va bientôt se lever et ça peut être l'occasion d'immortaliser la structure enflammée par le levé de soleil. Encore pas mal d'attente donc... puis les lueurs apparaissent. Le hasard faisant bien les choses, un petit voilier est de passage, je l'immortalise devant un cumulonimbus très lointain (d'après mon coup d'oeil au sat', ça pourrait très bien être situé sur les Baléares où des champignons explosent). Puis l'embrasement se produit. Il est assez doux mais il fait son effet, le sommeil pouvait bien attendre !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

C'est ainsi que s'achève l'année 2016 du côté des traques orageuses. Quelques ambiances convectives auront également lieu en décembre, vous pouvez en retrouver quelques photos dans la page "Ciel et Nuages 2016". Une fin de saison honorable entre foudre et nuages, les éléments qui m'émerveillent constamment... rendez-vous en 2017 !

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 4 décembre 2017

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB