Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2018 » Électrique 13 août 2018 !

Électrique 13 août 2018 !

Une forte dégradation orageuse est prévue dans la nuit du 12 au 13 août avec l'Hérault et les Bouches-du-Rhône en ligne de mire, notamment pour un risque d'orages très pluvieux et venteux. Le timing en semaine semble correct avec une situation qui se mettrait en place vers 23h. Oui, sauf que... j'ai un impératif dans ce créneau horaire ! Au regard du ciel une fois encore bien encrassé à l'avant de la dégradation et des témoignages de chasseurs sur le terrain, je ne rate au final pas grand chose : le plus intéressant se situe à l'arrière du passage orageux ! Je suis enfin disponible au moment où le système orageux passe sur Montpellier, c'est très pluvieux donc pas de sortie dans la nature. L'activité électrique est très forte, flashs quasiment toutes les secondes et sur une très grande étendue. Les impacts ne sont pas majoritaires mais ils sont loin d'être absents, avec quelques bons pétards en ville :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

On approche des 2h du mat', c'est terminé. Au dodo... à moitié : en effet, il n'est pas impossible que cela reprenne durant le reste de la nuit (prévisions). Pas besoin d'attendre longtemps, environ 45min plus tard des cellules éclosent au sud/ouest de Montpellier. D'abord quelques flashs, puis voyant que ça prend plus au nord je vais observer ça. Je commence à voir des flashs vraiment vifs et entendre des coups de canon. Ohlalala ! La situation dégénère rapidement avec des grappes d'impacts qui s'abattent sur les communes limitrophes de la ville. La photo est une chose mais l'observation... c'était hypnotisant à voir avec des flashs et des impacts à peine perceptibles tant ils étaient vifs, mais on sentait bien que ça tombait fort et les grondement étaient la pour le confirmer. La crasse n'est jamais très loin, ces maudits stratus... mais j'aime bien quand la foudre traverse une couche nuageuse donc pour l'occasion, ces quelques nuages apportent une valeur ajoutée à ces magnifiques chutes de foudre ramifiée !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Une petite dizaine de minutes de folie... la magie des orages, on ne sait jamais quand cela va arriver, et quand ça arrive... c'est l'extase ! Par la suite une nouvelle ligne orageuse se formera en Camargue pour concerner les Bouches-du-Rhône dans la fin de nuit/matinée, je verrais ça du domicile (en partie) avec à nouveau une pile électrique. C'est parti pour une nouvelle journée de travail... mais ce 13 août en a encore en réserve. En effet, pour cette journée, l'instabilité diurne est au programme pour les plaines intérieures du Gard. Vers 16h30, direction le Gard, donc ! Des orages sont déjà en place entre Alès et Lédignan, la convection est belle et il y a toute une ligne de cumulification à la suite des cellules actives, ça sent bon la régénération des orages toujours plus au sud ou à l'ouest, cela va certainement durer et vaut donc la petite heure de déplacement jusqu'en bordure des rideaux. La situation du jour pour résumer : une activité foudre par phases (30min sans rien, puis 5min de pilonnage, à nouveau 20min sans, ect...). À mon arrivée, outre les gros rideaux en arrière-plan de Lédignan, ce sont les bases noires et la convection explosive, bien délimitée dans l'air sec, qui s'offrent à moi et c'est un plaisir immense, je raffole de cette chantilly bien haute en altitude, tout autant que la foudre. La foudre se laissera d'ailleurs rapidement observer et ce que je pressentais se confirme en visuel : toujours plus à l'ouest, de nouvelles bases charbonneuses succèdent aux précipitations et s'apprêtent à lacher à leur tour des rideaux compacts et de la foudre.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

La zone de convergence finit par se décaler vers l'est, je vais tenter de suivre la dernière cellule car ça semble terminé dans la coin. Je croise Tristan, on observe un nouveau rideau dans la prolongation de la cellule, l'activité électrique repart de plus belle. Je tente de me repositionner mais je me fais vite manger par la pluie. Le temps d'en ressortir et de trouver une vue un poil dégagée, j'observerais l'orage s'éloigner pour de bon vers la région nîmoise. Ce 13 août restera donc une date marquante de 2018, de la foudre bien ramifiée et des ambiances convectives bien contrastées avec une ligne délimitée et le soleil donc jamais très loin, le tout dans la chaleur estivale... je ne demande pas mieux en été, merci dame nature :)

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 18 février 2019

Contact | Copyright © 2004-2019 - chrispics.fr - Par Christian Carmona | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB