Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2018 » Foudre entre Gard et Hérault le 5 août 2018

Foudre entre Gard et Hérault le 5 août 2018

Au lendemain d'une journée convective assez mollasonne avec quelques cellules isolées et peu ou pas électriques, ce 5 août s'annonce comme une version plus aboutie. Des orages devraient se former en cours d'après-midi sur les reliefs de la région et déborder sur les plaines. On se retrouve avec Quentin et direction les plaines intérieures gardoises où les premiers orages éclatent au sud d'Alès. La foudre se fait à nouveau désirer puis se dévoile timidement (soit noyée dans les précipitations, soit trop vive pour être capturée). Avant que la pluie ne nous engloutisse pour de bon, on se replace à l'avant. Le temps de sortir le matériel, un premier flash dans notre dos nous averti : la foudre vient de tomber pas très loin. C'est ensuite un internuageux qui claque au-dessus de nos têtes, un son caractéristique qui, pour moi, est toujours le bon coup de stress qui me fait foncer dans la voiture. Le trépied est installé dehors. Et quelques secondes après... Boooom ! Un impact en air sec vient fraper un arbre entre les vignes à environ 440m. Magnifique décomposition en chapelet, magnifique pétard, effectivement le signal était bien la ! Je m'attendais quand même à ce que ça tape un peu plus loin en bordure du rideau... la est toute l'imprévisibilité (et la dangerosité) de la foudre ! Sur le déclenchement suivant, l'éclair est en phase de décomposition et l'allumage de l'arbre est + visible (gros crop sur cette 3ème photo) :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Après ce joli moment, on repart rapidement plus au sud. Nous allons nous retrouver entourés de cellules orageuses, entre celles qui descendent du Gard et celles qui se forment sur la région montpelliéraine et la Camargue. Le Soleil vient également s'en mêler avec son déclin dans les environs du Pic Saint-Loup. On est vraiment heureux, la situation est plutôt parfaite. Sur les orages descendant du Gard, la foudre reste assez discrète, on y observe régulièrement (successivement) des pieds de pluie, signe que ça doit souffler fort dessous (rafales descendantes). Côté Montpellier et Camargue, les orages commencent à donner de la belle foudre avec un ciel qui devient bien orangé :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Les orages gardois s'affaiblissent, on reste donc au final presque au sec, de quoi continuer à profiter de l'explosion orageuse sur tout le littoral est-héraultais. L'activité électrique est impressionnante sous ces orages, elle est soutenue et se compose très souvent d'internuageux/spiders qui finissent en coup de foudre. Et des coups de foudre qui se rallument souvent.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

L'orage s'éloigne en mer, la traque prend fin. Une journée bien remplie au coeur de la canicule estivale en ce début août 2018, parfait !

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 12 février 2019

Contact | Copyright © 2004-2019 - chrispics.fr - Par Christian Carmona | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB