Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2016 » Foudre et convection en Aveyron le 15 avril 2016

Foudre et convection en Aveyron le 15 avril 2016

À peine quelques jours après les premiers orages de l'année interceptés dans l'Aveyron, il est temps de prendre à nouveau la route... pour l'Aveyron !

Une dégradation orageuse est prévue dans le Sud-Ouest et elle pourrait affecter une partie Nord/Nord-Ouest de l'Aveyron. Décollage en fin de journée avec NIKO34, direction les environs de Rodez dans un premier temps et on fera le point. En approchant de la ville, une ligne convective se dévoile, elle est présente sur le Nord du département et s'étire entre le Tarn et le Cantal. Comme il s'agit de la seule chose dans le coin pour le moment, on va se poser au Sud-Ouest de Rodez pour observer cela. Il y a de l'orage la-dessous, sur la limite Nord du département, mais nous ne verrons rien. On profite de la magnifique ambiance convective au soleil couchant, c'est le top avec un petit bémol, il ne fait pas bien chaud.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Avec le coucher de l'astre solaire, cette bande de convection s'essoufle. Plus au Sud-Ouest, l'horizon est déjà nuageux, on peut observer les enclumes des orages qui se sont enfin développés en Aquitaine. On décide de se décaler sur le Nord-Ouest du département (à la frontière avec le Cantal) afin d'intercepter ces orages. Parmis cette ligne d'orages, une supercellule poursuit sa route depuis les Landes en passant par Cahors dans le Lot. Elle va venir mourrir sur notre position en formant un écho en arc, nous garantissant un bel arcus nocturne et une activité électrique soutenue ! Malheureusement, les impacts se font rares et il faudra surtout profiter de la structure illuminée. Une fois sous la pluie, nous décidons de nous repositionner un peu plus au Sud pour tenter l'interception de la dernière cellule orageuse de la nuit qui se dirige également sur l'Aveyron en direction de Rodez. Cette dernière est bien plus foudroyante, des impacts vifs et nombreux seront visibles de notre point de vue mais la zone la plus impactante passera un peu plus au Sud de nous, ne nous permettant pas de capturer des impacts vraiment proches. Le spectacle fut néanmoins très appréciable :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Nous tenterons quelques dernières captures à l'arrière de l'orage sur le chemin du retour mais celui-ci file déjà loin et s'affaiblit. Au final une traque qui valait une fois encore la peine de se déplacer et j'ai pu renouer avec les joies de la belle "moumousse" convective dans un ciel limpide : une chasse réussie selon moi c'est cela, de belles structures diurnes et de la foudre nocturne, de quoi voir une large palette de couleurs et de phénomènes. La perfection sera approchée lorsqu'on retrouvera de telles choses dans des conditions bien plus estivales avec chaleur et paysages "grillés", le blouson d'hiver n'était pas de trop lors de cette ballade !

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 7 mai 2016

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB