Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2012 » Passage d'un MCS sur Montpellier le 30 août 2012

Passage d'un MCS sur Montpellier
le 30 août 2012

Après plusieurs jours instables sur le bassin méditerranéen (avec un violent passage orageux en matinée du 28 août, voir entre autres le radar de précipitations à 8h locale), de l'action était prévue dans la nuit du 29 au 30 août 2012. Dans les faits, c'est un magnifique système convectif de meso-échelle (MCS) qui a traversé la partie plutôt littorale et de plaine du Languedoc-Roussillon, et notamment Montpellier. À l'aéroport de Montpellier (situé à mi-chemin entre la ville et la mer, sur la commune de Mauguio), la station de Météo France a relevé une rafale de 106 km/h! Pour plus d'infos, je vous invite à lire l'info de Keraunos.

Avec ce qui était annoncé, je savais déjà que je n'allais pas beaucoup dormir cette nuit. L'attente se fera jusque vers 3h du matin où les premiers signes de la ligne orageuse se feront sentir. J'aurais donc pu dormir jusque là (et j'ai essayé), mais le stress du flop et l'envie de voir la convection exploser ont eu raison de mon sommeil. Dès la soirée, des orages éclatent dans l'Aveyron et la Lozère. Malheureusement, à cause d'entrées maritimes particulièrement denses, impossible de voir la convection ou même des éclairs... il en sera de même pour la ligne orageuse qui concernera Montpellier. Elle se forme vers 1h du matin dans l'Aude, mais il faudra attendre qu'elle soit proche de l'Ouest montpelliérain pour commencer à entrevoir des flashs. La première photo, en fin de journée, illustre la présence de ces entrées maritimes (néanmoins, à cette heure-ci, elles étaient encore morcelées et avait un esthétisme intéressant).

Compte tenu de la situation (très pluvieux, en semaine, et avec une voiture qui n'apprécie pas les flaques d'eau), je décide de rester à domicile pour profiter du spectacle. Je m'installe donc mais même avec la ligne orageuse aux portes de la ville, impossible de voir un éclair! C'était vraiment énervant sachant qu'il s'agissait d'une pile électrique avec des flashs presque en continue. Le bruit de la foudre semblait également étouffé par cette crasse nuageuse puisque j'ai quand même vu deux impacts lorsque la ligne était sur le Nord de la ville mais le grondement a été rapidement dissipé. Une fois sur nous, impossible de photographier, d'intenses précipitations tombent avec un vent en rafales qui se déchaine. Le ciel ne cesse de flasher et à ce moment-là, la foudre se fait enfin entendre puisqu'elle est proche, ça claque fort! Pour la photographie, c'est mort, mais pour l'ambiance, c'est le top! J'en ai vécu beaucoup, des lignes orageuses qui passent comme cela à domicile, c'est un petit retour aux sources après une saison de chasse à l'extérieur. La deuxième photo montre l'ambiance à ce moment-là, c'est tout ce que j'ai pu faire.

Avec la situation délicate où je suis, je décide de rentrer et voir l'arrière de la ligne depuis mon balcon. Finalement, c'est à ce moment-là que les choses intéressantes arrivent! L'orage semble avoir balayé l'immonde crasse maritime (oui, je hais les entrées maritimes!!) et des impacts de foudre proches se dévoilent avec de bons bombardements à la clé! Miam! Ce sera donc les seules photos de la nuit, avec une ligne qui continue de s'éloigner, dévoilant de moins en moins d'impacts mais de sympatiques intra/inter-nuageux. J'ai même la "chance" d'observer un "power flash" suite à un impact, une ligne à haute tension semble avoir été touchée. Sur la photo, on ne voit qu'une boule lumineuse de même aspect que l'éclair, mais dans la réalité cela a produit un flash progressif et une sorte de petite explosion au niveau de la ligne électrique.

Le temps passe, on approche de l'aube, mais l'envie de capturer et observer le déchainement céleste est trop forte, j'insiste donc et réussi à capturer des éclairs qui dévoilent un beau plafond orageux. Vers 6h, je capitule, il n'y a plus grand chose et je profite de la dernière heure qu'il me reste pour dormir... la journée sera dur! Heureusement, la fatigue valait le coup avec une superbe ambiance orageuse et tout de même quelques clichés sympathiques en poche. Cette situation m'évoque les épisodes automnaux, on sentait cette ambiance particulière... et à un jour de l'automne météorologique, j'espère que ça faisait office de mise en bouche pour une riche saison orageuse automnale... verdict d'ici décembre!


Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 4 septembre 2012

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB