Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2013 » Orage sur l'Est montpelliérain le 3 mai 2013

Orage sur l'Est montpelliérain
le 3 mai 2013

Et les premières captures nocturnes de l'année 2013!

Mais quelle galère...! Le premier orage de l'année, début mars, n'était finalemement qu'un mirage. Le reste du mois et le mois d'avril auront été vraiment horribles pour les amoureux de douceur et d'activité orageuse. Au bord de la Méditerranée, nous avons eu une succession de temps automnale, voir carrément hivernal vers la fin avril, et les quelques risques orageux se seront soldés par des échecs. Une saison 2013 avec un démarrage très poussif, l'optimisme laisse la place au doute pour la suite jusqu'au mois d'août vu comme la poisse semble nous poursuivre. Je ne prends pas en compte l'automne tellement 2012 m'a dégouté.

Pour en revenir à la situation du jour, les trois uniques photos que je vous présente relèvent d'un petit miracle, la chance de voir une ligne instable se former sur la ville. En effet, la situation pour la journée du 2 mai s'annonçait intéressante avec un risque orageux sur les reliefs. Dès le début de journée, le ciel présente de l'instabilité avec des altocumulus bien sympathiques. Vers la fin de journée, une ligne de cumulus congestus s'étire sur le Nord du département de l'Hérault et une cellule pluvieuse se déclenche à l'Ouest de Ganges. Comme cela devient intéressant, je pars en direction de l'Ouest montpelliérain pour anticiper le déclenchement des orages avec mes collègues habituels NIKO et Mammatus. Le résultat restera le même que depuis plusieurs semaines : rien ne se déclenche et la frustration en reprend une nouvelle couche! La visibilité était excellente car nous avons tout de même aperçu des flashs de quelques cellules dans l'Aveyron, l'Ardèche et la Drôme, bien trop loin pour être photographiable. De retour de ce flop, je me couche mais mets le réveille plusieurs fois dans la nuit pour voir l'évolution de la situation puisqu'il pourrait y avoir un passage dans la nuit également. Vers 3h30, le réveil est difficile, j'hésite à me rendormir mais une ligne pluvieuse s'est formée sur le Nord de la ville et le tonnerre se fera entendre peu de temps après. Vue la situation faiblarde et la fatigue, pas question de sortir, je tente de photographier depuis le balcon. Après quelques prises de vues "vides", un flash m'éblouit pile dans la direction de l'objectif, j'attends quelques secondes de plus pour capter encore un peu de lumière puis j'arrête la photo et regarde l'écran : joie! De belles ramifications violettes dans le ciel, quel plaisir, enfin!! S'en suivra deux autres décharges puis aurevoir, l'orage se désactivera tout en approchant la frontière du département avec le Gard. Dans le Gard justement, sur le Nord du département, une cellule bien active donnera une belle activité électrique pendant plusieurs minutes avec de nombreux flashs à l'horizon. Une autre petite cellule en Camargue me permettra de faire deux photos supplémentaires peu après mais le rendu, lointain, ne vaut pas le coup d'être présenté.

Un sentiement mitigé pour cette première nocturne, donc. Si le plaisir de pouvoir obtenir quelques clichés sympas est là, je suis toujours très frustré d'être début mai et d'avoir autant de mal à avoir un orage à proximité de l'Hérault. Voir une belle évolution diurne dans la chaleur, voir des cellules nocturnes actives, entendre des grondements bien marqués, ça me manque énormement. Les deux ou trois orages qui sont passés à proximité de la ville les jours précédents sont un bon exemple : faibles, avec des conditions de prise de vue nulles. Il n'y a plus qu'à espérer, encore et encore, que la situation se débloque rapidement... le temps passe si vite.


Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 4 mai 2013

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB