Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2013 » Orage en plaine héraultaise le 18 mai 2013

Orage en plaine héraultaise
le 18 mai 2013

Première chasse nocturne réussie de l'année 2013! Les comptes sont bons, les premières sont passées, il va maintenant falloir poursuivre, et c'est pas gagné!

Après une journée de vendredi et sa nuit décevante, samedi 18 mai était également mal engagé sur le plan des orages à proximité. Il faut dire que l'on ne se sort pas vraiment d'un printemps aux conditions très automnales, les dégradations orageuses ont du mal à être franches et organisées. En fin de journée, des cellules orageuses se développent toutefois dans l'Aude et à la frontière avec le département de l'Hérault. Un front instable se constitue et prend le chemin de l'Est héraultais. L'activité électrique est faible, le doute est là, mais après toutes les désillusions qui s'enchaînent, il faut tenter sa chance d'autant que la nuit est bientôt en place et les photos nocturnes que j'affectionne le plus pourraient être à la clé. Direction La Boissière donc, au Nord-Ouest de Montpellier, où je rejoins NIKO34. Postés sur notre point de vue, c'est un ciel bien dégagé qui s'offre à nous, la crasse habituelle ou la brume ne sont pas de la partie, miracle! Une base nuageuse se dessine à notre Ouest, c'est certainement la ligne convective que l'on peut voir sur les radars. Durant plusieurs minutes, on observe cet horizon qui ne flash pas mais on y croit... et ça finit par arriver : un premier flash se produit sous cette base nuageuse, un flash bien net! On installe donc le matériel et c'est parti pour un peu moins de 10 coups de foudre au Nord-Ouest de l'Étang de Thau en l'espace de 30 minutes. L'activité est donc vraiment molle mais ce sera suffisant pour ramener quelque chose. Les conditions étaient parfaites dans le ciel mais également à notre niveau avec une absence de vent durant le mitraillage photographique, avant que celui-ci ne se lève (classiquement) à l'approche de la ligne pluvio-orageuse. En même temps que ce vent, la pluie s'invite, le ciel ne flash plus... on décide de se replier dans la voiture avant de prendre la saucée. Il tombera une petite grêle (inférieure à 1cm) durant le passage de la ligne qui, soit dit en passant, perdra de son intensité en arrivant sur le montpelliérain. Une fois le gros de l'averse passé, nous pourrons voir des flashs en provenance du Gard et de l'Ardèche où des cellules orageuses évoluent également, mais c'est bien trop loin : après un peu d'attente pour être sur que rien d'autre ne se forme à proximité, on décide de rentrer.

À nouveau, un sentiement mitigé même s'il y a eu enfin (!) les bons ingrédients d'une chasse réussie. Belle foudre photographiée, belle ambiance, bonnes conditions de prise de vue... on aurait juste aimé que l'activité électrique soit plus longue et plus intense! On notera que la foudre a eu le bon goût de ne pas trop tomber en plein milieu des cables et structures qui se trouvaient devant nous, c'était un peu la roulette russe mais finalement une seule des photos intéressantes que j'ai traitée se retrouve avec cet obstacle.


Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 19 mai 2013

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB