Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2014 » Orages du 23 au 25 juillet 2014 dans l'Hérault

Orages du 23 au 25 juillet 2014
dans l'Hérault

Quelques captures supplémentaires pour ce mois de juillet décidément bien généreux en perturbations orageuses. L'essentiel est du diurne, cette année c'est ce qui domine et ce n'est pas forcément ce qui me plait le plus... mais je ne rechigne pas à voir et capturer un orage, quel que soit sa forme !

23 juillet : Évolution diurne qui déborde en début de nuit. En fin d'aprem j'hésite à aller me placer car des cellules descendent sur l'Ouest du Gard... finalement de chez moi je verrais de superbes impacts, un peu dégouté. Cela se reforme à l'arrière et prend le même chemin, je décide alors d'y aller. Les cellules descendront jusqu'à moi mais l'activité orageuse cessera bien avant, je ne capture donc que des choses lointaines et peu lumineuses. Une photo pour la route quand même ! De retour, je traite ma photo. Il est minuit passé et une toute petite averse bien convective passe au-dessus de Montpellier. Je la surveille, on ne sait jamais. Alors que j'étais sur le PC, j'entends tout à coup un grondement bien violent et sec. NOOOON???! C'est la course pour installer le matériel au balcon, la cellule est devenue orage au contact du littoral et lachera seulement 4 ou 5 grappes d'impacts avant de redevenir simplement pluvieuse en partant au large. J'avais également la vue sur une cellule qui a eu le même comportement plus à l'Est en Camarague, là aussi de violents flashs mais c'était plus éloigné, je me concentre sur celle qui vient de passer. Je n'en tire que deux photos, mais quelles photos, voilà ce dont je rêve de faire à chaque chasse ! Et il faut que ce soit à domicile après une soirée médiocre... beau troll de la nature :)

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

24 juillet : Nouvelle journée d'évolution diurne et c'est encore le Gard qui est à l'honneur. J'étais d'abord décidé à me diriger à la frontière Hérault/Gard mais un orage à cette même frontière, avec une superbe convection proche, me décide à revenir au même lieu que la veille. Le temps d'arriver, des nuages "parasites" se positionnent devant la convection, grrr... belle base en tout cas, la foudre se manifestera à droite de celle-ci peu de temps après. Par la suite, une violente cellule évolue dans le Gard : partir à sa poursuite ou non? Dilemme : ça fait de la route, le flux n'est pas favorable, ça risque de s’essouffler. Au final pas de déplacement et c'est tant mieux. La fin de la convection en début de nuit nous laissera l'espoir de capturer de la foudre avec un impact aperçu... mais ce sera le seul.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

25 juillet : Logiquement, on peut s'attendre à quelque chose de plus violent aujourd'hui. 16h, sortie du boulot, le tonnerre gronde déjà au-dessus de ma tête. Je vais donc au plus court et revient sur le spot des jours précédents où d'autres collègues chasseurs me rejoignent. La pluie est déjà présente, l'ambiance est légèrement brumeuse. Une cellule orageuse se renforce sur l'Est héraultais en direction de Nîmes mais rien n'est visible. À l'Ouest, du lourd se situe au niveau de Béziers mais cela prend une direction trop au Sud. À ce moment là, je peste, je sens bien la région montpelliéraine se faire avoir encore une fois. Le ciel est néanmoins sympathique :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Finalement, des échos pluvieux apparaissent au Nord de Montpellier, le rideau est maintenant visible face à nous et quelques éclairs intra-nuageux grondent dans cette direction. On décide de viser dans le tas, il ne pleut pas encore trop fort donc je suis toujours à l'extérieur. La patience finit par payer, un impact se produit à l'avant du rideau, le seul avant que nous soyons dans la pluie, il est bien lumineux ! La pluie est maintenant bien présente et ça serpente au-dessus de nos têtes : repli dans la voiture obligatoire, d'autant que des impacts proches vont tomber par la suite. Ambiance à la fois sympa avec ces impacts et à la fois un peu décevante : la ciel est uniformément gris, l'activité n'est pas folle non plus et surtout avec ce qu'il y a à l'arrière, ça semble être déjà terminé, nous n'aurons pas droit à du nocturne :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 31 août 2014

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB