Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2015 » Orages héraultais du 31 juillet 2015

Orages héraultais du 31 juillet 2015

En fin d'après-midi, je rejoins mes compères Albert et Sylvain sur le Nord-Est de l'Hérault pour intercepter des cellules préfrontales. Pour une fois, la foudre diurne voudra bien se dévoiler et ne pas être cachée dans les précip' les trois quarts du temps. Je m'arrête sur la route pour immortaliser le ciel qui est bien turbulent alors que des cellules se trouvent ça et là entre nord Hérault et Gard :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Arrivé à destination, il ne faudra pas attendre trop longtemps pour voir des éclairs. La foudre va notamment s'acharner sur le massif de la Séranne, bases nuageuses hautes et pas de crasse, le top ! Au fil des minutes les impacts se rapprochent, c'est de plus en plus sympa mais il va falloir retourner aux voitures, la pluie approche et surtout ça serpente au-dessus de nos têtes :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

C'est donc maintenant le déluge, on se replace pour photographier vers l'arrière, des impacts tombent proche dont un juste en-bas dans le village de Claret. Une fois cela passé, on décide de se replacer vers le montpelliérain pour accueillir la suite qui arrive par le Sud-Ouest, en nocturne. Sur le chemin, de belles décharges se produisent sous la pluie, on est proche du Pic Saint-Loup et on a chacun pensé à s'arrêter en bord de vigne pour viser le Pic... mais notre objectif du soir était prioritaire... et bien non, parfois il faut suivre son intuition : lorsque l'on arrive à notre nouveau point de vue, des collègues déjà présents nous montrent quelque chose qui nous ruinent légèrement le moral : ils ont capturé la foudre s'abattant sur le sommet du Pic ! Nous sommes passés si près d'un instant que l'on rêve de capturer.... et oui, c'est le jeu, toujours le placement et la petite dose de chance qui fait toute la différence. Une prochaine fois ! Nous voici donc pour le spectacle nocturne, photographie depuis la voiture pour les derniers impacts à cause de la pluie :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 27 novembre 2015

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB