Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2018 » Six jours d'évolutions diurnes 18-23 mai 2018

Six jours d'évolutions diurnes
18-23 mai 2018

Entre congés et printemps très orageux, ce mois de mai 2018 fut le cocktail parfait pour profiter de nombreuses balades orageuses. En deuxième décade, ce ne sont pas moins de six journées d'affilées où l'orage s'est présenté sur le Languedoc. Six occasions d'aller immortaliser la foudre et de ressentir l'été qui approche... c'est parti !

18 mai : Déplacement dès le début d'après-midi pour l'évolution diurne qui s'est mise en place sur l'Hérault mais l'activité électrique reste faible. Je me dirige ensuite vers le nord-est héraultais alors qu'un orage s'est formé dans l'intérieur du Gard (capture sur le chemin). Hélas je ne peux la rejoindre à temps et je m'arrête avant, non loin de Quissac, car une autre cellule éclot un peu plus à l'ouest. Celle-ci ne parviendra pas à lâcher de foudre alors qu'elle est plus proche, avec arc-en-ciel, mais en + elle gâche la visibilité sur la cellule active juste derrière, où je vois des impacts tomber... dommage ! S'en suivra un nouveau repositionnement vers l'ouest, en vallée de l'Hérault pour observer des orages éloignés sur le nord de l'Hérault/sud Aveyron en début de nuit, un peu de nocturne fait plaisir malgré la distance.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

19 mai : Rebelote, dès le début d'après-midi en vallée de l'Hérault. Une belle cellule évolue sur le massif de la Séranne. Elle tonne à mon arrivée mais va vite se taire, j'ai du rater la foudre à quelques minutes près si celle-ci était présente, en tout cas magnifique pied de précipitations. Une autre cellule plus à l'Est vers Montarnaud montrera quelques signes d'électricité. Je file ensuite sur l'est héraultais où je vais attendre pendant un bon moment, la convection est en place mais a du mal à réellement exploser, gros doute sur le positionnement... Les modèles météo voyant une belle activité sur les Cévennes en fin de journée, la réalité semblant correspondre avec des orages qui se développent fort, je prend finalement la direction du sud alésien... grosse erreur. La convection qui était présente devant moi pendant près d'une heure finit par exploser lorsque je suis en chemin. J'arrive à mon spot sous le déluge alors que ça dégénère juste devant le spot où j'étais auparavant : rage, la définition ! Après un vague éclair noyé, je suis obligé de me replacer... Je me retrouve donc à l'arrière des cellules : soit je traverse tout ça pour revenir sur mes pas, soit je pars plus à l'ouest... option 2 choisie pour un nouvel échec ! Ça ne prendra pas dans ma direction tandis que ça se renforce sur le sud-est héraultais... j'aurais tellement mieux fais de rester sur ma position initiale, une journée à oublier.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

20 mai : L'impression d'être un hôte dans la série Westworld (les journées se répètent). Cette fois-ci, direction le lac du Salagou en Centre Hérault. La convection est précoce, c'est encore un peu juste pour l'interception des premières cellules de la journée. Le positionnement autour du lac va se décider au dernier moment, finalement direction le barrage car une grosse cellule arrive par l'ouest/sud-ouest. Nous sommes en vigilance jaune, le tonnerre gronde, mais la journée dominicale est trop forte et nombreux sont les randonneurs/cyclistes à évoluer, à quitter leur voiture alors que l'orage arrive... la conscience du risque n'est pas toujours là :-/ Au final un spectacle sympathique mais toujours pas de foudre sur le lac... je l'aurais un jour, je l'aurais ! La pluie arrive, je vais ensuite jouer au chat et à la souris avec les diverses cellules qui prennent toujours plus au sud et à l'est en direction de Montpellier. Sur Montpellier justement, une cellule prend juste à côté de moi sur le nord de la ville... la foudre se fait désirer encore une fois. Direction l'est héraultais pour observer la suite qui devrait se jouer vers le Gard. En direction de l'est gardois ça commence à avoir une belle tête... De gros orages se forment en quelques minutes à l'est de Nîmes dans le secteur de Remoulins. Je vais finalement me positionner à l'est de Nîmes pour être au plus près, heureusement les cellules qui ont formé une ligne sont bien stationnaires, laissant le temps d'arriver et d'en profiter. La convection au sud de la ligne était belle et laissait envisager une évolution plus au sud mais finalement, tout cela va s’essouffler. Sur le retour, positionnement à l'ouest de Nîmes pour observer les quelques cellules présentes vers l'intérieur. Une belle ambiance mais sans foudre, cela dit ça reste intéressant sur l'ouest gardois avec convection et bases bien sombres, ça sent l'orage en gestation. Quentin me rejoint puis un unique coup de foudre se présente sous l'une des cellules qui sont nées sur l'ouest du Gard. Une journée bien remplie !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

21 mai : Instabilité diurne, encore et toujours ! Cette fois-ci la partie devrait se jouer entre l'ouest du Vaucluse et l'est du Gard. Direction Rochefort-du-Gard pour observer les orages présents sur le département voisin. Très belle ambiance mais foudre rare, un peu éloignée et très dispersée sur tout l'horizon, ce n'est donc pas la folie. Comme prévu ça explose ensuite sur l'est du Gard et particulièrement entre Uzès et Bagnols-sur-Cèze. Pas évident de se replacer vers la-bas, je vais rester à distance pour une observation lointaine avec pas mal de foudre. Une sortie en demi-teinte, j'aurais aimé avoir de la foudre plus proche.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

22 et 23 mai : Ce 22 mai, une journée à ne pas rater avec les bons orages qu'il faut, près de Montpellier, mais forcément ça tombe avec la reprise du boulot et tout est fini à la sortie...! Direction la vallée de l'Hérault pour une course perdue d'avance sur ce nouvel orage bien costaud ayant concerné le centre Hérault puis l'est bittérois environ. Quelques jolis jeux de lumière sur l'Escandorgue où la convection est présente mais ne voudra pas aller jusqu'à l'orage. Le 23 mai, copie presque conforme de la veille. Encore pas mal de route pour rien, j'arrive à la mort d'un orage vers l'ouest de Pézenas, celui-ci fut costaud et sa structure mourante reste sympa.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

En conclusion, une semaine glissante bien remplie, de nombreuses occassions avec pas mal de route mais en restant dans un rayon d'action restreint, dans des coins que j'aime. Si la foudre n'a pas toujours été au rendez-vous ou pas assez proche, ce fut toujours un plaisir de pouvoir saisir ces opportunitées offertes par la nature.

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 27 novembre 2018

Contact | Copyright © 2004-2018 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB