Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2015 » Traque colorée le 6 juin 2015

Traque colorée le 6 juin 2015

Après un printemps faiblement orageux et avec quelques opportunitées peu concluantes, l'arrivée de l'Été météorologique est une délivrance. Soleil, grosse chaleur et orages à répétition sont au rendez-vous dans le Sud de la France. Voici la première journée, le 6 juin 2015, une traque colorée entre Aveyron, Lozère et Cantal !

Départ pour l'Aveyron avec Mammatus34 et NIKO34, l'ensemble du département est placé en Niveau 2 par l'observatoire Keraunos et les modèles météo sont optimistes avec de bons indices. Nous nous plaçons à l'Est de Rodez. Arrivés vers 14h, les premiers signes se dévoilent loin à l'horizon dans d'autres départements. Sur la capitale aveyronaise, soleil et chaleur écrasante sont au programme. Les minutes (les heures?!) passent et malgré quelques petits nuages par-ci par-là, on sent que ça ne veut pas prendre dans le département... vers la Lozère et le Cantal, les cheminées montent, s'étalent, et d'autres prennent le relais...

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

La convection visible sur le centre de la 4ème photo au-dessus va prendre de l'ampleur, c'est du lourd entre Lozère et Cantal, on commence à envisager de s'y rendre... le problème étant encore et toujours le manque de points de vue portant sur l'horizon dans ces paysages de reliefs et de forêts. On va finalement décider d'y aller et se rendre dans les environs de Saint-Flour dans le Cantal où du lourd se produit. Sur le chemin, l'enclume est magnifique, ciel très sombre, on prie pour que ça tienne, c'est toujours ce sentiment de courir après l'orage et d'arriver trop tard qui nous stress. En approchant de la bête, il y a encore de la convection à l'arrière tandis que celle-ci commence à s'éloigner vers le Nord-Ouest. Nous arrivons au spot que NIKO34 connaissait et c'était un peu couru d'avance mais nous arrivons après la bataille. Nous sommes sous le panache stratiforme, avec des éoliennes tout autour de nous, on installe nos appareils en restant dans la voiture en espérant que ça tombe proche... ce ne sera pas le cas, mais je capture deux impacts pas trop éloignés tout de même :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Autant dire que cela ne me rassasie pas spécialement, surtout après tant de route. Le hasard faisant bien les choses, un pick-up arrive ainsi qu'une autre voiture : il s'agit de Météo Cévenole et deux autres chasseurs venant de Clermont Ferrand ! Une rencontre fort sympathique, il n'y a pas que dans la Tornado Alley que le monde se fait petit ! Alors que le MCS du Cantal se meurt, la convection continue à prendre en Lozère. Nos Clermontois décident de faire le chemin du retour. Nous allons nous poster quelques centaines de mètres plus loin pour avoir la vue vers le Sud et attendre de voir comment la situation évolue, peut-être aurons-nous du nocturne. Sur le chemin, on distingue de la convection sous le panache stratiforme mais la colline nous bouche les bases... arrivés au point de vue, c'est la course : une excroissance fine et verticale part de la base de cette petite ligne convective jusqu'au sol ! C'est l'excitation ^^ Le temps de s'arrêter et faire une photo, le phénomène se résorbe. Nous penchons quand même pour une condensation très basse localement. Malgré l'aspect qui fait clairement penser à une tornade, il n'y avait pas de rotation visible (c'était assez proche pour le voir), les bords ne sont pas lisses et on pouvait voir ensuite que ça aspirait pas mal à l'avant de la ligne... enfin bon, ce fut une bonne surprise. La convection s'enclenche assez proche de nous vers le Sud (direction Lozère), on attend donc de voir si ça va évoluer favorablement. Des "Chantal" (nom d'une pipe de Vincent Moscato!) se rapprochent de nous, nous observent, intriguées.

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Alors que la convection est de plus en plus intéressante devant nous derrière le sommet de la colline, je crois entendre le tonnerre. Le radar confirme qu'un écho apparait pas loin.... puis un flash ne nous laisse pas de doute ! C'est la course, on grimpe les environs 60m qui séparent la voiture du sommet de la colline pour avoir la vue sur le Sud, on se trempe littéralement les pieds et les jambes dans les hautes herbes trempées par l'orage de l'après-midi. Arrivés là-haut, joie... une jeune convection avec de la foudre bien visible et relativement proche, le pied ! Derrière nous, l'enclume du MCS se déstructure, le soleil passe à l'horizon et le timing PARFAIT se produit... Colorful Cantal ! Rare d'avoir de la foudre sur de telles couleurs, pour ma part. Nous nageons en plein rêve. Après encore tant de kilomètres et de sentiment d'échec, c'est la bonne !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

L'activité électrique va rapidement se calmer alors que le ciel redevient gris. Par la suite, nous verrons des flashs à la nuit tombée avec l'énorme système orageux présent en vallée du Rhône mais les cellules ne viendront pas jusqu'à nous. Nous décidons de rentrer, une journée potentiellement plus intéressante nous attend dans l'Hérault le lendemain. Voici une petite vidéo réalisée durant la traque, deux timelapse avec les impacts de foudre :

Pour cette première vraie réussite de 2015, je suis satisfait : des couleurs, différents phénomènes, et surtout le graal : la foudre ! Une rencontre inattendue avec des passionnés, une bonne ambiance... bref je ne m'appelle pas Chantal, mais j'aime le Cantal ! :)

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 14 juin 2015

Contact | Copyright © 2004-2017 - chrispics.fr - Par Christian C. | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | FB